Patrice Faubert

Paraphysique de toxicité unifiée

Il y a
Il y aurait
Tant de personnes à aimer
Il y a
Il y aurait
Tant de personnes à exécrer
Que nos pauvres têtes
De la tête, ne peuvent s'y consacrer
Il y a
Il y aurait
Tant de livres
Et il faudrait
Tant et tant de vies pour tous les lire
Comme l'ouvrage de feu ( 1907 - 1964 )  Rachel Louise Carson
De 1962, "  Printemps silencieux "
De ce qui se passe réellement sous nos cieux
Quand l'exploitation de l'environnement
Ne peut se coaguler dans la protection de l'environnement
Du décalage anthropologique
Du décalage galactique
De l'étoile qui naît
De l'étoile qui meurt
Décalage de l'évolution
L'évolution du décalage
Des rendez-vous forcément manqués
Des rendez-vous forcément théoriques !
Et quand toute forme de vie
De la surface du système Terre aura disparue
Ailleurs, très loin ou proche d'ici
La vie d'une forme l'autre, aura réapparue
Du génomique au galactique
Du galactique au génomique
De toutes les variantes et mutantes utopiques
De toutes les variantes et mutantes dystopiques
De ce qui a déjà été
De ce qui ne sera plus
De ce qui est déjà
De l'unicellulaire au pluricellulaire
Du robot d'aujourd'hui, de demain
D'hier
Du naturel et de l'artificiel
De notre Univers
De tous les Univers
Peut-être en de multiples exemplaires
Au tout répété
Mais au tout, mélangé, innové
Archéologie moléculaire
Anthropologie moléculaire
Certes
Mais la socioculture, elle, n'est pas moléculaire
Sans compter tout l'invérifiable
Experts et spécialistes de l'invérifiable
Car tout est peu fiable !
Mais, comme pour l'avion à réaction
Il y a l'être humain à réaction
La réaction populaire
La réaction populiste
La réaction bourgeoise
Stalinisme, nazisme, fascisme
S'adaptant à chaque époque
Et pouvant même, changer faussement, de défroque
Ce sont des ritournelles
Mais hélas, bien réelles
Tout comme pour le chocolat
Tout comme pour le soja
C'est de la déforestation
C'est de la dégradation
Du soja
Pour nourrir des animaux que nous mangeons
Je suis devenu végétarien, mais bon
Du chocolat
De l'espace exploité pour les plantations
Avec cette terrible équation
Du pâturage et de la plantation
C'est ainsi aussi
Puisque tout fonctionne comme ceci
Que cinquante pour cent des coraux
Ont disparu, ces trente dernières années
Malgré toute une évolution assistée
Avec des niches sensorielles aménagées
De la psycho-écologie
Quand presque tout a été détruit
Et quand chaque jour
Nous en sommes comme l'usufruit sans détour !
Oui, tout est à faire
Ainsi
Chaque femme pourrait avoir douze hommes
Chaque homme pourrait avoir douze femmes
Un ou une pour chaque mois de l'année
Inutile de se marier
Inutile de divorcer
Et onze mois, à chaque fois, pour se retrouver
Au tout permanent de l'impermanent
Au tout impermanent du permanent
Sans cesse de la nouveauté
Sans cesse du renouvelé
C'est une affaire de codage nerveux
Et donc, ni sérieux, ni pas sérieux
De toutes façons, tout a été fait
De toutes façons, tout a été défait
Ce que l'on ne sait pas, ce que l'on sait
Ainsi, de feu le tyran
Feu ( 1942 - 2011 ) Mouammar Kadhafi, qui fut en son temps
L'homme le plus riche du monde
150 milliards de dollars, et toute sa ronde
Mais, pour en revenir
De la pollution, qui sur nous, et à vue, tire
Plus d'un million de sacs en plastique
Sont utilisés, par minute, dans le monde
Et jamais réemployés, c'est l'hécatombe
Une bouffe au plastique
Pour les oiseaux et les poissons de mer
Du plancton au plastique
Du plastique au plancton !
Tout un pataquès
Qui sans cesse, fait florès
Un million d'oiseaux marins
Qui meurent chaque année
Du plastique, de l'avaler
Oh, vraiment, le genre humain
C'est chic, c'est très bien
Mer de plastique
Terre de plastique
Au tout plastique
Toute une toxicité élastique
De loin, le genre humain, est le plus TOXIQUE !
 
Patrice Faubert ( 2021 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr /)

Diesen Beitrag empfehlen:

Mit eigenem Mail-Programm empfehlen

 

Die Rechte und die Verantwortlichkeit für diesen Beitrag liegen beim Autor (Patrice Faubert).
Der Beitrag wurde von Patrice Faubert auf e-Stories.de eingesendet.
Die Betreiber von e-Stories.de übernehmen keine Haftung für den Beitrag oder vom Autoren verlinkte Inhalte.
Veröffentlicht auf e-Stories.de am 01.07.2021. - Infos zum Urheberrecht / Haftungsausschluss (Disclaimer).

 

Der Autor:

  • Autorensteckbrief
  • thx11382gmx.fr (Spam-Schutz - Bitte eMail-Adresse per Hand eintippen!)

  Patrice Faubert als Lieblingsautor markieren

Bücher unserer Autoren:

cover

Horasia - Portal von Leif Inselmann



Horasia - Portal bildet den Auftakt zu einem neuen, außergewöhnlichen Fantasy-Epos.
Seit vielen Jahrmillionen wird der Kontinent Horasien vom bösen Wesen Giznar bedroht. Dank einer neuen Erfindung steht er seinem Ziel, die Weltherrschaft an sich zu reißen, näher als je zuvor. Da wird im Reich der Neoraptoren, intelligenter Nachfahren der Dinosaurier, eine Entdeckung gemacht: Vor vielen Jahrhunderten verwendete ein Geheimbund ein geheimnisvolles Material, mit dem sich Giznar möglicherweise vernichten lässt. Doch die Suche nach diesem Material führt den Neoraptor Calan und seine Verbündeten zu einem anderen Planeten, auf dem angeblich die letzten Reste versteckt wurden. Der Erde.

Möchtest Du Dein eigenes Buch hier vorstellen?
Weitere Infos!

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig!
Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen!

Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel

Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie "Politics & Society" (Französische Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Parcours du combattant - Patrice Faubert (Philosophical)
Tounge-Twisters - Jutta Walker (General)