Patrice Faubert

Les élections du capital en propagande

Les élections du capital
Avec des candidats et des candidates
Du capital
Représentants et représentantes en carte
Extrême gauche du capital
Gauche du capital
Droite du capital
Extrême droite du capital
Du pain, des jeux, des élections
Et tout se continue, se continuera
Et rien ne change, ne changera
Faux changements ajustés et voilà
De la mouille et de l'érection
Farces et attrapes
Du cirque Barnum qui s'en tape
Avec des résultats prédictibles en avance
Avec des résultats
Orientés en sondage, ô évidence
Et puis, de toutes façons
Cela est toujours
En son narquois bonjour
Le capital système, système du capital, avec des façons
Industriels, lobbys, multinationales, milliardaires
Banquiers et gros propriétaires
Avec aussi des médias, la fabrique de l'opinion
Nous faisant ainsi la leçon
La lingerie du capital sait se faire belle
Belles cuisses, beaux seins, et hop, en selle
Il n'y a aucune démocratie indirecte
Car elle ne peut qu'être directe
Il n'y a ainsi que de la tyrannie
Restreinte ou généralisée, ce à l'infini
Et selon chaque pays
Tyrannie indirecte
Tyrannie directe
Mais une tyrannie est toujours infecte !
Le capital est un danger permanent
Rien n'y est vraiment sécure, évidemment
Il y faut dormir d'un seul oeil
Comme les otaries d'Afrique du Sud
Comme l'oie Bernache du Canada
Et sans citer tant d'autres cas
Dans la clarté, il faut de l'interlude
De l'étrangeté si ignorée du vivant, voilà
Certes
Tout peut sembler inutile
Certes
Tout peut sembler futile
Sans l'éloge de la lenteur
Sinon, la réflexion en pesanteur
Seconde après seconde, heure après heure
La véritable réflexion est comme joyeux labeur
Et pour le dur labeur
Qui encore, se souvient ?
De jadis, en France, les petites mains
Couturières, fileuses
Tisserandes, bobineuses
L'industrie du textile
Dont l'on a perdu le fil
Deux millions d'ouvrières et de midinettes
Cadences infernales, bruits, maux de têtes
De la vapeur, de la chaleur
Abrutissement total
Anciennes paysannes dans un autre malheur
Du dix-neuvième siècle
Et encore au vingt-et-unième siècle
Déjà et encore, la femme gagnant deux fois moins
Que les hommes, de l'injuste et du crétin
Et donc, en 2022, c'est guère mieux, ô terreur !
De l'esclavage salarial
De l'esclavage racial
De l'esclavage électoral
De l'esclavage genré
Hélas, apprentissage de l'esclavage enfanté
D'une méthodologie l'autre
D'une engrammation l'autre
Sachant ainsi se reproduire
Sachant ainsi ne jamais finir
Conjoncture de la conjecture
Conjecture de la conjoncture
Du signe
Contenant par effet témoin ou effet spectateur
Tous les autres signes des déterminants appris et continuateurs
Des tasses communes aux gobelets individuels
Avec quelques indications plus formelles
PSG, l'indécence du football français, l'effroi
Des salaires en euros et par mois
Neymar : 4,08 millions d'euros
Messi : 3,37 millions d'euros
Mbappé : 2,22 millions d'euros
Un remplaçant
500.000 euros
Et en ligue 1 et en moyenne
40.000 euros pour un footballeur professionnel
De quoi se faire la vie belle
Sachant
Qu'un patron du CAC 40, en moyenne
Gagne cinq millions d'euros par an
Sachant
Que le rugbyman Antoine Dupont
Est lui, rémunéré, quarante mille euros par mois, environ
Ils ne font
Et de toutes façons
Pas de la peine
Comme pour un ouvrier spécialisé
Qui a juste de quoi se loger et manger
Ou comme pour feu l'infortuné Yvan Colonna
Innocent et donc en double peine
Car, en prison, victime d'un assassinat
Tué par un fanatique religieux
Des cas par milliers
Dans le monde entier
Le capital est monstrueux et félon
Aïe mes aïeux
Et vous votez pour lui et pour elles et pour eux !

Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )

 

Diesen Beitrag empfehlen:

Mit eigenem Mail-Programm empfehlen

 

Die Rechte und die Verantwortlichkeit für diesen Beitrag liegen beim Autor (Patrice Faubert).
Der Beitrag wurde von Patrice Faubert auf e-Stories.de eingesendet.
Die Betreiber von e-Stories.de übernehmen keine Haftung für den Beitrag oder vom Autoren verlinkte Inhalte.
Veröffentlicht auf e-Stories.de am 12.04.2022. - Infos zum Urheberrecht / Haftungsausschluss (Disclaimer).

 

Der Autor:

  • Autorensteckbrief
  • thx11382gmx.fr (Spam-Schutz - Bitte eMail-Adresse per Hand eintippen!)

  Patrice Faubert als Lieblingsautor markieren

Bücher unserer Autoren:

cover

REALWORLD - Stadion der Märtyrer von Michael Morten



Angriff auf ein Fußballstadion
Sharon Stockwell, eine britische Journalistin, wittert die Topstory Ihrer Karriere. Sie ist den größten Terroranschlägen aller Zeit auf der Spur.
Gemeinsam mit Max Redcliff, einem britischen MI5-Agenten kurz vor der Pensionierung, versucht sie die Pläne der Terroristen zu durchkreuzen.
Sie muss das schreckliche Geheimnis ihres undurchsichtigen Exfreundes enträtseln, der eine Schlüsselfigur im tödlichen Kampf gegen den Terror ist.

Möchtest Du Dein eigenes Buch hier vorstellen?
Weitere Infos!

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig!
Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen!

Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel

Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie "Politics & Society" (Französische Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Paraphysique du ministère de la solitude - Patrice Faubert (Politics & Society)
Growth - Inge Offermann (General)