Qayid Aljaysh Juyub

La recommandation de cinéma du druide : Le duel des ivrognes

Cette merveille cinématographique, qui passe également au cinéma mondial sous le titre alternatif 'l'intrigue du serveur intérimaire fou', est une merveilleuse tragi-comédie haute en couleur qui dépasse de nombreuses attentes avides de profit.

Charlie le Inaz se distingue dans son rôle de psychopathe déjanté et d'assistant du tenancier cupide de la taverne délabrée 'à l'âne vert'. Olav Cumex, le propriétaire du bar, et Lena de la Noixstupide, sa collaboratrice du service extérieur, s'engagent dans des dialogues délirants qui font la joie des spectateurs. A cela s'ajoutent quelques scènes de beuverie très bien mises en scène, au cours desquelles, après avoir bu des boissons aussi sauvagement concoctées que nocives pour la santé dans le fanal de toutes les catastrophes gastronomiques, certains invités se retrouvent malheureusement soudainement et de manière inattendue dans des régions de l'au-delà. Charlie, malade mental, a du mal à garder en tête la chorégraphie convenue concernant la vente du bouillon malgré le partage des bénéfices et s'embourbe dans toutes sortes de contradictions que la majorité des invités, ivres et à la limite de la débilité, ne remarque pas. Son patron et camarade Olav n'est évidemment pas très amusé par cette situation. Le patron du bar met donc au défi son employé fanatiquement fou de faire la course au champagne avec lui, puisque l'autre boisson, mélangée à toutes sortes d'eaux usées, est réservée à la population stupide des habitués. C'est ainsi que le duel délirant suit son cours. Finalement, le camarade Olav chante l'innocente chanson 'Je n'ai jamais rien su' et désigne Charlie le Inaz, désormais complètement désorienté, comme bouc émissaire, sur lequel les clients du bar encore en vie jettent des bouteilles de bière vides.

Cette production à petit budget a été réalisée par Chin Shi Huang Ti, Guillaume des Portes et Viejo Impotente, qui étaient eux-mêmes des spécialistes reconnus du cinéma de série B et qui sont aujourd'hui surtout connus pour leurs films d'horreur, comme par exemple 'la peste de la mort' ou encore 'l'apocalypse permanente'. Nous citons aussi volontiers le 'premier sous le ciel', qui était si peu heureux des essais de terrain ratés d'agents biologiques de combat, mais d'autant plus heureux des dissimulations réussies : "Je ne les ai pas vraiment considérés comme des metteurs en scène, plutôt comme des idiots utiles qui nous braderaient eux-mêmes la corde avec laquelle nous les pendrions".

Bien sûr, il fallait respecter le temps de tournage et le budget, mais les acteurs orchestrés n'ont pas vraiment fait de bonnes performances, mais c'était suffisant pour la majorité du public plutôt simplet. Chaque acteur devait jouer son rôle et ne devait pas s'attendre à de la pitié si tout ce grotesque devenait trop stupide pour lui et s'il ne hurlait pas avec les loups. Les producteurs ont toutefois pu compter, pour leur œuvre, sur une presse bienveillante et peu critique, qui a heureusement fait office de service de propagande et de marketing pour le trio susmentionné. Le cinéaste Vlad le Sanguinaire et son drame "Tempête sur l'Europe", mal mis en scène, ont eu un impact négatif sur le tournage. Selon des rumeurs non confirmées, même Chin Shi Huang Ti aurait participé secrètement à cette œuvre.

Enfin, il convient de mentionner quelques magnifiques instantanés du film en question. Les beuveries dionysiaques, le passage à tabac et l'enfermement des abstinents dans la cave, l'embouteillage forcé des récalcitrants avec l'alcool puant et, enfin, les performances comiques de Charlie le Inaz, de la Noixstupide et du patron de bar dépassé par les événements sont de véritables chefs-d'œuvre de satire involontaire.

Alors, à la vôtre !

Votre druide de Tingeltangel

© 2022 H.K.H. Jeub

 

Diesen Beitrag empfehlen:

Mit eigenem Mail-Programm empfehlen

 

Die Rechte und die Verantwortlichkeit für diesen Beitrag liegen beim Autor (Qayid Aljaysh Juyub).
Der Beitrag wurde von Qayid Aljaysh Juyub auf e-Stories.de eingesendet.
Die Betreiber von e-Stories.de übernehmen keine Haftung für den Beitrag oder vom Autoren verlinkte Inhalte.
Veröffentlicht auf e-Stories.de am 21.04.2022. - Infos zum Urheberrecht / Haftungsausschluss (Disclaimer).

 

Der Autor:

  Qayid Aljaysh Juyub als Lieblingsautor markieren

Bücher unserer Autoren:

cover

Schwerenöter - Gereimtes und Ungereimtes von Rainer Tiemann



Wenn jemand eine Reise tut, so kann er was erzählen. Nach diesem Motto sind viele Gedanken und Erlebnisse im neuen Buch "Schwerenöter" des Leverkusener Autors Rainer Tiemann festgehalten. Gereimt und ungereimt werden Geschehnisse des täglichen Lebens und autobiografische Erlebnisse mal ernst, mal heiter, aber immer menschlich beleuchtet. Sollten die unterschiedlichen Themen des Buches dazu anregen, sich erneut mit Lyrik zu befassen oder über sich und die Beziehungen zum Mitmenschen nachzudenken, wäre ein wichtiger Sinn dieses Buches erfüllt.

Möchtest Du Dein eigenes Buch hier vorstellen?
Weitere Infos!

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig!
Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen!

Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel

Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie "Satire" (Französische Kurzgeschichten)

Weitere Beiträge von Qayid Aljaysh Juyub

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

A walk in the dark ou les cabots nazis - Qayid Aljaysh Juyub (Fantasy)
Pushing It - William Vaudrain (General)